crois en toi !

Nous sommes en janvier 2016, soit déjà un an après l’envoi de ma lettre de démission. C’était la meilleure action que j’avais prise cette année là, et j’ai tenu ma résolution de l’époque : faire exactement ce que je veux et ce que j’aime au quotidien :-) Et ça ne fait que commencer !

Bulle 2.005
Signal des Voirons – Hiver 2015

La passion jusqu’au burn-out

Passionné d’informatique depuis l’âge de 10 ans, j’ai donc baigné dans cet univers durant 19 années ! Et j’en ai fait mon métier pendant 7 ans… jusqu’au burn-out !

C’est avec le recul que je devine avoir vécu un épuisement professionnel : Je travaillais beaucoup, et avec passion <3 J’aimais mon métier, il faisait partie de moi. Si ça allait mal au boulot, ça allait mal dans ma vie personnelle.

La Défense
La Défense, le quartier où je travaillais

Plus je gravissais les échelons,

  • plus je subissais de pressions,
  • moins on me demandait de faire un travail de précision & de qualité,
  • plus je voyais les dérives du système,
  • et moins ça me plaisait !

J’avais de plus en plus besoin de prendre l’air, de fuir, de voir ailleurs, de faire autre chose. Le boulot était devenu une obligation : j’en avais besoin pour vivre, payer mon loyer et surtout partir le plus loin possible et le plus longtemps possible à chaque fois.

À cela s’ajoutait l’environnement qui m’étouffait : les transports en commun parisiens m’épuisaient quotidiennement. Je vivais dans un studio hors de prix, un espace qui devenait bien trop petit pour moi. Le côté « magique » de Paris des débuts avait déjà disparu depuis longtemps, je ne voyais plus que les inconvénients.

Et pour couronner le tout, j’étais en léger surpoids, un vrai patapouf qui faisait tant bien que mal du sport, dans des conditions difficiles et stressantes…

J’ai dit STOP !

Et sac à dos au dos, je suis parti au Brésil.

La remise en question

Le Brésil <3
Le Brésil <3

Nous sommes mi-2012. J’ai saisi une opportunité professionnelle pour vivre une expérience de fou :-D J’y ai découvert la langue portugaise aussi passionnante que la cuisine et la culture brésilienne. J’ai réappris à faire du sport ! Le culte du corps, les salles de sport à chaque carrefour, et cette énergie positive & enjouée que j’y ai découverte sont autant de choses qui m’ont permis de renaître.

Je rêve d'autre chose
Je rêve alors d’autre chose

Déjà alors je me surprends à rêver d’un autre métier. Mais n’en parle à personne. Je n’étais ni sûr de moi, ni même au courant que j’en étais capable ! Je sentais que j’avais besoin d’autre chose. J’avais changé un paramètre dans ma vie : l’environnement. Mais je faisais toujours le même métier et y ai rencontré les mêmes travers qu’à Paris.

C’est fou comme se sentir loin de tout, éloigné de tout le monde, savoir qu’on est de l’autre côté de l’océan, dans un pays totalement étranger, se retrouver seul avec soi-même, fait du bien : j’ai pu me recentrer sur mes envies profondes, comprendre mon burn-out et ce qui m’a poussé à tout quitter presque du jour au lendemain ! J’ai profité de cette année pour me comprendre, me redécouvrir, et me promettre une chose : tout mettre en oeuvre pour construire un quotidien dans lequel je serai heureux.

D’ailleurs, plus le temps passait, et plus les signes se sont accumulés pour me dire qu’il était temps de fermer la parenthèse brésilienne, de prendre mon courage à deux mains, et de me lancer dans une aventure qui serait mienne, et qui me permettrait d’être heureux, pleinement, tous les jours, de trouver ce fameux bonheur.

mi-2013, je suis rentré sur Paris avec mon secret pour seul souvenir !

À la recherche du bonheur <3

Chacun possède sa propre définition du bonheur. Et pour moi, ce n’est pas une fin en soi, ce n’est pas un objectif ni un moment qu’on ne devrait vivre ou atteindre qu’une seule fois. C’est quelque chose qu’on devrait vivre au quotidien, qui devrait faire partie de notre vie de tous les jours <3 Et puisque dans la vie on est amené à travailler presque tous les jours, autant avoir un job qui nous plaise vraiment, non ? ;-)

Pourtant le retour sur Paris a été un peu rude : j’avais dû reprendre mon travail, retrouver un quotidien que j’avais déjà quitté une première fois, et trouver le moyen de poursuivre mon rêve. Je savais que je ne resterai pas longtemps, je savais que je devrai finir par trouver le moyen de vivre ma nouvelle passion.

Alors comme on dirait vulgairement entre potes : je me suis bougé le cul ! :-D

Il m’en aura fallu du temps pour assumer mon nouveau rêve ! Devenir coach sportif, alors que j’avais moi-même des kilos à perdre, difficile d’en parler autour de soi ! Et pourtant je m’étais fixé cet objectif et j’ai modelé mes journées autour de lui :

  • J’ai simplifié au maximum mon quotidien : sport + travail + dodo !
  • J’ai appliqué toutes les techniques que j’avais apprises pour faire mon sport
  • J’ai créé mes opportunités pour vivre mon rêve
Ma transformation 2014 vs 2016
Ma transformation 2014 vs 2016

Mes points forts ? L’organisation & le positivisme. J’ai fuis tout le reste. Table raz de mes fréquentations et de mon entourage. Les négatifs, déprimés, envieux… je les évitais. J’ai écouté mon coeur, mes sensations, et mes convictions pour me construire un quotidien solidement organisé et blindé d’ondes positives <3

Et puis il a fallu se lancer ! Alors une fois que le projet avait pris forme fin 2014, que la destination était choisie, que le financement était bouclé :

  1. J’ai envoyé ma lettre de démission
  2. J’en ai enfin parlé à mon entourage
  3. J’ai tout quitté à la poursuite de mon rêve en avril 2015 <3

J’y suis enfin !

La reconversion n’est pas encore terminée, certes. Je dois encore faire mes preuves cette année et valider mon diplôme d’éducateur sportif. Mais le bonheur est déjà de retour lui, au quotidien et complet.

Le ValséO
Le ValséO

Je fais un stage en alternance que j’adore au centre Valséo. Mon tuteur est génial, l’ambiance de travail est agréable. On me fait confiance, et ça se passe vraiment bien avec les sportifs du centre.

Mon projet de lancer le Personal Training pour tous fonctionne super bien : mon planning ne désemplit pas :-)

Mon centre de formation Sport Léman me plaît énormément aussi. Les formateurs sont passionnés et passionnants, ma promo est aussi costaud que drôle :-) Bon alors certes, je suis loin d’être le plus musclé :-p mais j’adore passer du temps avec chacun de mes camarades, et je suis sûr qu’on peut tous devenir de bons coachs !

Ma promo !
Ma promo !

J’adore mon nouvel environnement ! La Haute-Savoie est splendide. Vivre entre lac et montagnes c’est juste gé-nial <3 Je suis entouré aussi bien de villages que de grandes villes comme Genève ou Lyon, je peux pratiquer tous les sports qui me plaisent en été comme en hiver ! Je vis dans un appartement agréable et accessible, je profite de transports en commun efficaces et du covoiturage entre potes quand je ne peux pas sortir ma p’tite moto <3

Bref, j’aime toutes mes journées ! J’ai encore beaucoup de taff à accomplir pour réaliser pleinement mon rêve, mais le bonheur lui est déjà là au quotidien.

Et tu veux savoir s’il existe un secret derrière cette réussite ?

Reste toujours positif, inspire-toi des autres, et crois-en toi !

PS : le 08.07.16 j’ai finalement obtenu mon diplôme d’éducateur sportif ;-)

 

Un commentaire sur « crois en toi ! »

Réponds

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.