lâche prise !

« Vouloir, à tout prix, au point d’en faire une obsession » à quoi bon ? Mon entourage pourra le confirmer, je ne suis à priori pas du genre « zen » & détaché. Au contraire, je m’accroche à mes envies & mes objectifs avec les dents, mais depuis que j’ai appris à lâcher prise, je réussis mieux, alors toi aussi, lâche prise !

lâche prise !
Salève – Automne 2016

passer de vouloir …

« On veut toujours ce qu’on n’a pas ». Ou bien, « l’herbe est toujours plus verte ailleurs ». Bref, en éternel insatisfait, tu veux toujours autre chose. Non ? Je ne crois pas que ce soit une tare ni un défaut de toujours vouloir s’améliorer, au contraire. Et ce, peu importe le domaine dans lequel tu souhaites faire ou obtenir mieux. Cultiver ce goût pour une recherche constante de progression et quelque part, jouer à une vie de compétition. Pourquoi blâmer cette insatiable envie de mieux faire, et de réussir ?

Ray Charles

Je suis aveugle, mais on trouve toujours plus malheureux que soi, j’aurais pu être noir !

Pour aucune bonne raison, tant que ça ne devient pas une obsession.

Obsession, définit par linternaute

Réflexion qui monopolise l’attention et la concentration d’une personne qui ressasse cette idée fixe jusqu’à ce qu’elle l’ait résolue ou obtenue.

Parce qu’il s’agissait bien là d’une obsession cette perte de poids par exemple ! Je ne pensais qu’à ça. Comment faire pour retrouver une taille « idéale » ou « parfaite ». Je scrutais les moindres changements physiques, je montais sur ma balance presque tous les jours. Je ne mangeais plus, en vrai je m’alimentais sans aucun plaisir. Et plus cette perte de poids m’obsédait, moins j’en perdais !!! Y avait de quoi devenir fou !

Jusqu’à ce que je lâche prise.

J’ai compris que je me trompais d’objectif. Je ne devais pas chercher absolument à perdre du poids, je devais chercher à me sentir mieux dans mon corps et dans mon quotidien. Un esprit obsédé ne pouvait surement pas aider mon corps dans cette entreprise, il était lui aussi crispé. J’avais alors deviné qu’en changeant d’objectif, j’allais changer de méthodes. Fini l’obsession, fini les régimes inadaptés et intenables ! Fini les heures et les heures à faire tout et n’importe quoi à la salle de sport… terminés les réveils la tête dans… enfin pas là où elle devrait être :p

En lâchant prise, en réajustant mes objectifs, j’allais effectivement me sentir mieux avec moi-même, reprendre confiance en moi, ne plus être crispé et la conséquence collatérale serait la perte de poids !

… à l’action …

Miles Davis

Quand vous jouez une note, seule la suivante permettra de dire si elle était juste ou fausse.

Je l’écrivais dans un article précédent « essaie encore ! » il faut savoir passer à l’action et établir un plan pour atteindre ses objectifs. On peut tester à l’arrache et se casser les dents, c’est pas grave au contraire : on ne peut pas savoir d’avance si quelque chose va fonctionner tant qu’on ne se lance pas. Il faut tester, avancer d’étape en étape, jusqu’à ce que ça dérape … pour recommencer jusqu’à ce que ça fonctionne, sans pour autant en faire une obsession grâce à la bonne gestion de ses échecs :

Charles Pépin dans « Les vertus de l’échec »

Au lieu de voir l’échec comme un mauvais moment à oublier au plus vite, apprenons à le considérer comme une chance de s’arrêter dans une vie trop hâtive.

Les vertus de l'échec, Charles Pépin

Ne pas tomber dans le piège de l’obsession, c’est une des clefs de la réussite. Savoir reconnaître une erreur de parcours, remettre en question son objectif, prendre du recul, oser changer de voie. En voilà un beau programme ! Plus facile à dire qu’à faire… Et pourtant, c’est typiquement français d’avoir peur d’échouer alors que si l’on en croit le récit de Charles Pépin « Les vertus de l’échec », aux US on échoue le plus vite possible pour mieux réussir !

Et c’est bien ce que j’ai appris à faire dans ma perte de poids : Je me suis lancé tête baissée, sans peur d’échouer. En voyant l’échec arriver, je n’ai pourtant pas baissé les bras. J’ai saisi cette chance de m’arrêter, de réfléchir, de lâcher prise et de tout réajuster… jusqu’à finalement réussir !

… et au « laisser venir » !

Épictète

Ce qui dépend de toi, c’est d’accepter ou non ce qui ne dépend pas de toi.

Il avait tout compris ce philosophe ! Parce qu’il existe bien des choses sur lesquelles on peut avoir une influence. Mais tout le reste alors, tout ce qu’on ne peut contrôler comme paramètres dans ses projets, on en fait quoi ?

Dans une perte de poids par exemple, on ne choisit ni ses gènes, ni son microbiote, ni d’être en ménopause pour vous mesdames… bref autant de facteurs qui viendront nous aider ou nous mettre de bons bâtons dans les roues ! Alors on fait quoi ? Encore une fois, on lâche prise, et on adapte ses objectifs en acceptant ces paramètres qui ne dépendent pas de nous ! C’est dur hein je sais… et pourtant c’est salvateur !!!

Quel pied on prend quand on accepte enfin tous les paramètres indomptables. Arrêter de se battre contre tout ce qui n’est pas malléable. Promis, ça fait un bien fou, ça libère du temps et de l’énergie pour établir un plan adapté, avec des objectifs atteignables, pour une satisfaction pure et continue tout au long de son projet.

Bref, lâche prise !

 

Et c’est véritablement sur cette voie que j’invite tout mon entourage à avancer. Pour les sportifs ou non, qu’ils souhaitent perdre du poids ou devenir plus performants, je suis persuadé que, s’ils se sentent mieux dans leur corps & dans leur quotidien, ils finiront par perdre du poids ou décrocher leurs médailles ! Libérés de leurs fausses contraintes, ils récupèrent la pleine capacité de leurs moyens. En voilà un bel objectif, aux conséquences collatérales nombreuses mais forcément agréables !

Alors t’attends quoi, toi aussi lâche prise !

Réponds

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.